Des pédagogies innovantes

Parce que c’est l’école qui doit s’adapter à chaque enfant, y sont mises en place des pédagogies innovantes.

Tout d’abord, la pédagogie de Maria Montessori a une place centrale dans les apprentissages, notamment au sein des classes de maternelle.

Ainsi, c’est en partant de l’intérêt des élèves dans le respect de leurs émotions que ces derniers entreront pleinement et avec bonheur dans les apprentissages.

Comprendre par la manipulation, comprendre de ses expériences, comprendre avec les autres, sont aussi des aspects majeurs de cette pédagogie.

A cela s’ajoute la découverte faite par Maria Montessori des périodes sensibles, centrale pour la réussite des apprentissages.
Maria Montessori s’est rendue compte que les enfants passent par des périodes d’intérêt et de curiosité au cours de leur développement. Ces périodes sont appelées “périodes sensibles” dans la pédagogie Montessori car elles permettent à l’enfant de développer presque inconsciemment et sans effort une nouvelle capacité. C’est ainsi que jusqu’à 6 ans un enfant apprendra de façon naturelle une nouvelle langue grâce à une immersion.

Montessori, oui, mais pas que !

La pédagogie Freinet aura également une place centrale avec le plan de travail individuel, les fichiers et livrets auto-correctifs, les exposés, les décisions coopératives concernant la vie de la classe. Toutes ces pratiques éducatives sont mises en oeuvre au sein des classes, en fonction de l’âge des élèves.

Et parce que l’éducation est une science en perpétuel mouvement, sont développés :

  • la coopération ;
  • l’apport des découvertes en neurosciences ;
  • le respect de la chronobiologie des enfants ;
  • la théorie des intelligences multiples ;
  • le développement personnel ;
  • la gestion de ses émotions et le développement de l’empathie ;
  • le lien intergénérationnel.

Et tout cela par des effectifs réduits grâce à des classes entre 15 et 20 élèves.

Des pédagogies traditionnelles peuvent aussi être mises en œuvre, en fonction des besoins et du mode de fonctionnement cognitif de l’enfant.

La combinaison de l’ensemble des ces pédagogies permet aux élèves de réussir, en fonction de leurs talents, tout en respectant les programmes de l’Education Nationale et donc de permettre une réintégration aisée dans le système classique.

Pour résumer, il s’agit de prendre le meilleur de chaque pédagogie, théories et études afin de les appliquer au sein de la classe. Puisque chaque enfant est unique, il bénéficiera d’une combinaison unique et individualisée pour ses besoins.